Avantages et inconvénients d’un abri de piscine

img-à-la-une-20

L’achat d’un abri de piscine est un investissement modéré (abri plat) à très conséquent (abri haut télescopique), cela doit donc être une réflexion murie et étudiée. On ne se lance pas à la légère dans la décision de couvrir et protéger sa piscine. Les modèles sont nombreux, les solutions techniques variées. Pour vous y retrouver, voici un article qui peut vous aider à faire votre choix définitif.

Les avantages des abris de piscine

  • La qualité de l’eau du bassin : en protégeant votre piscine avec un abri, vous empêchez la majeure partie de la pollution extérieure de pénétrer dans le bassin. Cette pollution, ce sont les feuilles des arbres et les végétaux, les insectes, les déjections des oiseaux, les poussières amenées par le vent, l’acidité apportée par la pluie.
  • La sollicitation du système de filtration : en préservant la qualité de l’eau du bassin, un abri de piscine vous permet de moins solliciter votre système de filtration et donc d’utiliser moins de produit de traitement pour clarifier l’eau.
  • Le réchauffement de l’eau : les abris de piscine ont cette particularité de faire augmenter de plusieurs degrés la température de l’eau du bassin. C’est dû au rayonnement solaire et au fait que les abris utilisent le plus souvent des panneaux transparents ou semi-transparents en polycarbonate qui sont de véritables « loupes » pour diffuser la chaleur rayonnante du soleil. Plus le volume d’air sera réduit au-dessus du bassin, et plus l’eau se réchauffera vite. Les abris plats et les abris bas sont donc plus performants en la matière que les abris hauts.
  • La sécurité : les abris de piscine constituent un système de sécurité contre la chute des jeunes enfants et la prévention de la noyade. La loi de janvier 2003, demande qu’un système de sécurité homologué soit installé sur toutes les piscines privées. En choisissant un abri qui porte la mention de la norme NF P90-309, vous protégez votre piscine et vous vous mettez en conformité avec la loi.
  • La protection contre les éléments : un abri de piscine vous permet de vous baigner protégé des éléments, pluie, neige, vent. Pas tous ! Les abris plats ne permettent pas de se baigner dessous. Quant à vous baigner alors qu’il neige, il est bien évident que cela vous oblige à chauffer votre piscine et à installer un abri haut. C’est donc là, votre manière d’utiliser la piscine, qui est un critère de décision pour un modèle d’abri plutôt qu’un autre.
  • L’économie d’eau : en protégeant la piscine avec un abri, vous limitez le phénomène d’évaporation et vous réalisez des économies sur votre facture d’eau. Là encore, un abri plat sera plus performant qu’un abri haut.

Les inconvénients des abris de piscine

  • L’humidité : l’évaporation de l’eau à l’intérieur d’un abri va augmenter le taux d’hygrométrie. Cette humidité peut gêner les baigneurs avec un sentiment d’inconfort au niveau respiratoire (surtout dans les abris bas et semi-hauts). Par ailleurs, cette humidité peut favoriser le développement des moisissures et endommager la structure de votre abri sur le long terme.
  • L’esthétique : à l’exception des abris plats, un abri de piscine reste un équipement rapporté sur votre piscine, qui constitue un élément qui manque de discrétion. Les constructeurs ont fait énormément d’efforts pour intégrer au mieux les abris de piscine (aluminium coloré ou simulant le bois, formes harmonieuses), mais cela restera toujours une « verrue » inesthétique dans votre jardin.
  • Les formalités administratives : en fonction de la taille de votre bassin et du type d’abri que vous choisirez, il vous faudra effectuer une déclaration préalable de travaux ou la demande d’un permis de construire. Ces démarches sont toujours de petites tracasseries supplémentaires dans le projet de construction.

Vos commentaires ()