Le chauffage solaire pour piscine

Le chauffage solaire pour piscine

Ces dernières années le développement durable est devenu un enjeu majeur pour chacun d’entre nous, et la piscine se doit désormais d’être la plus écologique possible. Le chauffage solaire est actuellement le seul moyen de chauffer sa piscine en utilisant une énergie renouvelable. Il reste encore assez peu répandu, mais nous ne doutons pas que son utilisation va connaitre un fort développement dans les années à venir.

Le chauffage solaire, comment ça marche ?

L’élément principal d’un système de chauffage solaire se présente sous la forme de capteurs solaires, ceux-ci pouvant être rigides (panneaux solaires) ou, plus souvent, souples (moquette ou tapis solaire). Ce sont ces capteurs qui vont emmagasiner l’énergie solaire pour réchauffer l’eau du bassin. Les capteurs sont évidemment placés dans un endroit où ils sont susceptibles de recevoir le maximum de rayonnement lumineux, souvent sur le toit de la maison.

La circulation de l’eau est assurée par une pompe qui va envoyer l’eau à travers un réseau de canalisations de façon à ce qu’elle traverse les capteurs pour y être réchauffée avant d’être réinjectée dans le bassin. Certains dispositifs permettent de se dispenser du système de circulation d’eau en chauffant l’eau au moment de son passage dans le circuit de filtration.

Un système de chauffage solaire peut être actionné de deux manières :

  • Par commande manuelle : C’est l’utilisateur qui ouvre les vannes et met la pompe en action pour démarrer le processus de chauffage. C’est le système le plus répandu.
  • Par commande automatique : Le système se met en route automatiquement en fonction de différents paramètres, comme l’ensoleillement ou la température de l’eau, qui sont mesurées par des sondes. Ce dispositif est bien sûr plus couteux et reste encore assez rare.

Un principe de fonctionnement peu complexe

Un principe de fonctionnement peu complexe

Questions-réponses sur le chauffage solaire

Le chauffage solaire est-il efficace ?

Tout dépend de l’ensoleillement, un chauffage solaire sera nettement plus performant dans le sud de la France que dans le nord. Utilisé dans de bonnes conditions d’ensoleillement, le chauffage solaire permet un gain de température de l’eau qui varie généralement entre 3 et 6°C, mais qui peut atteindre 10°C. En revanche, la montée en température est plutôt lente, surtout pour les grands volumes d’eau.

Le chauffage solaire convient-il à tous les types de piscine ?

Oui, et c’est l’un de ses avantages, il convient à tous les types de bassins, enterrés ou hors sol. Il est tout particulièrement adapté aux piscines hors sol qui ont généralement un faible volume d’eau.

Faut-il faire appel à un professionnel pour installer un chauffage solaire ?

La mise en place d’un chauffage solaire ne pose pas de difficultés majeures, et elle est tout à fait réalisable par un particulier qui maitrise les bases du bricolage.

Quel est le coût d’un chauffage solaire ?

Tout dépend en réalité du volume d’eau à chauffer, car il va déterminer la surface de capteurs nécessaire. Dans les régions peu ensoleillées, la superficie de capteurs solaires doit correspondre à 40 à 60 % de la surface de la piscine; dans les régions plus lumineuses, 25 à 40 % de la surface de la piscine sont généralement suffisants. Autrement dit, un chauffage solaire vous reviendra plus cher dans le nord que dans le sud de la France.

Le prix d’un capteur solaire se situe entre 100 et 150 € le mètre carré, auquel il faut éventuellement ajouter la mise en place du système de circulation de l’eau. En fonction des dimensions du bassin, cela peut être relativement onéreux, mais n’oubliez pas que par la suite, vous n’aurez plus rien à payer pour chauffer l’eau de votre bassin.

Pour les piscines hors sol de petite taille, il existe des kits solaires prêts à l’emploi, accessibles à partir de 150 €.

Vos commentaires ()