Pompe à chaleur piscine : mode de fonctionnement et critères de choix

Pompe à chaleur piscine : mode de fonctionnement et critères de choix

La pompe à chaleur pour piscine, ou PAC, est actuellement le dispositif de chauffage le plus populaire parmi les propriétaires de piscine. Il est vrai qu’elle présente de nombreux avantages avec notamment un coût d’utilisation particulièrement peu élevé.

Fonctionnement de la pompe à chaleur piscine

Une pompe à chaleur piscine se monte en by-pass sur le circuit de filtration. Le principe sur lequel fonctionne ce type de pompe consiste à utiliser l’air ambiant pour le transformer en source de chaleur. Cette opération se réalise en 4 étapes :

  • Evaporation : L’air ambiant est aspiré par la pompe et passe sur un évaporateur qui contient un liquide frigorigène. Ce liquide à basse température va se réchauffer au contact de l’air ce qui entraine l’évaporation : il passe de l’état liquide à l’état gazeux.
  • Compression : Le gaz généré par l’évaporateur est aspiré par un compresseur qui va comprimer le gaz. Sous l’effet de la compression, le gaz s’échauffe, on obtient ainsi un gaz sous pression, à température élevée. Lors du fonctionnement de la pompe à chaleur, seul le compresseur consomme de l’électricité, ce qui explique que ces appareils sont si économiques.
  • Condensation : Le gaz va ensuite passer dans un condenseur où il va être mis en contact avec l’eau à réchauffer. Selon le principe de l’échange thermique, l’eau se réchauffe tandis que le gaz se refroidit. Cette baisse de la température du gaz a pour effet de le faire revenir à l’état liquide pour reprendre la forme de fluide frigorigène, mais toujours à haute pression.
  • Détente : Le liquide frigorigène va ensuite passer dans le détendeur dont la fonction est de faire baisser sa pression, ce qui va encore abaisser sa température et permettre le démarrage d’un nouveau cycle.

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur piscine

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur piscine

Critères de choix d’une pompe à chaleur

  • Le modèle : Il existe deux types de pompes à chaleur, les PAC horizontales (en façade) et les PAC verticales (hautes). Pour les premières, le ventilateur est placé en façade, et sur le dessus pour les secondes. Les PAC rejetant de l’air très froid, l’emplacement du ventilateur peut être déterminant en fonction de l’endroit où vous placerez votre PAC.
  • Le volume sonore : Exprimé en décibels (dB), il peut considérablement varier d’un modèle à l’autre. Un point à ne pas négliger, notamment si votre PAC est située à proximité du bassin, de votre habitation, ou de celle de vos voisins.
  • Le débit d’eau : Exprimé en m³ par heure (m3/h), parfois en litres par minutes (l/mn), il doit être en adéquation avec le volume d’eau à chauffer.
  • La durée de vie : Elle dépend essentiellement de la qualité des composants, certaines PAC sont par exemple équipées d’échangeurs en titane qui résistent à la corrosion. La durée de la garantie peut vous fournir une précieuse indication sur la longévité d’une PAC.

Evaluer la performance d’une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur présentent l’avantage de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Néanmoins le rapport énergie consommée/énergie produite varie selon les modèles. Ce rapport est évalué par le coefficient de performance (COP) qui nous indique la chaleur produite en fonction de l’énergie consommée et d’une température extérieure donnée. Par exemple, si le COP est égal à 4 pour une température extérieure de 15°C, cela signifie que pour 1KW consommé, la pompe à chaleur restituera 4KW, si la température extérieure est de 15°C.

Il convient cependant d’être vigilant lorsque l’on consulte le COP, car aucune norme n’impose les conditions dans lesquelles celui-ci doit être évalué. Sachant que des conditions extérieures, tel que le taux d’humidité, peuvent considérablement faire varier le COP, il convient de se méfier de certaines valeurs données par les fabricants et de bien vérifier les conditions dans lesquelles le COP a été calculé.

Vos commentaires ()