Robot laveur : le robot hydraulique à aspiration

Robot laveur : le robot hydraulique à aspiration

Parmi les robots nettoyeurs disponibles sur le marché, le robot hydraulique à aspiration est le moins couteux. Ce type de robot reste le meilleur choix si vous possédez une piscine de petite dimension et que vous n’avez envie d’investir dans un équipement couteux pour nettoyer le fond de votre bassin. Mais le robot hydraulique à aspiration a aussi ses inconvénients et il ne convient pas à toutes les configurations de bassin.

Principe de fonctionnement

Le robot hydraulique à aspiration se connecte au circuit de filtration, avec un tuyau en PVC souple raccordé sur la prise balai ou sur un skimmer. Il ne fonctionne, par conséquent, que lorsque le système de filtration est activé. Ce type de robot n’étant pas équipé de son propre filtre, les déchets aspirés lors du nettoyage sont évacués vers le filtre. Cela présente l’inconvénient de solliciter la filtration de façon importante et d’augmenter la fréquence des nettoyages du filtre, ce qui peut s’avérer couteux en eau.

C’est la puissance d’aspiration produite par la pompe de filtration qui donne au robot hydraulique l’énergie nécessaire pour se déplacer, selon une technique de propulsion par dépression. Le déplacement du robot est totalement aléatoire, ce qui a pour conséquence un cycle de nettoyage lent.

Le robot à aspiration : une solution économique pour les petits bassins

Le robot à aspiration : une solution économique pour les petits bassins

Conseils d’achat pour un robot hydraulique à aspiration

  • Etant dépendant du circuit de filtration pour fonctionner, le robot hydraulique à aspiration est tributaire du débit de la pompe de filtration. Selon les différents modèles, les robots sont conçus pour fonctionner avec un débit minimal. Il est recommandé de choisir un robot dont le débit minimal de fonctionnement soit nettement inférieur au débit de la pompe : plus la puissance de la pompe est importante par rapport au débit minimal de fonctionnement du robot, mieux le robot fonctionnera.
  • Ce type de robot sollicite le système de filtration, aussi pour limiter les risques de colmatage du filtre, il est préférable de choisir un appareil qui est équipé de piège à feuilles. Cela permet d’arrêter les plus grosses impuretés avant qu’elles ne passent dans le circuit de filtration.
  • Etant donné la lenteur du déplacement de ces robots, ils ne sont pas adaptés aux piscines de grande dimension. Selon la puissance du débit de filtration, un robot à aspiration peut prendre entre 3 et 6 heures pour nettoyer une piscine de 8 x 4 m.
  • Veillez à choisir un robot qui soit adapté au revêtement de votre bassin. La majorité des robots à aspiration sont conçus pour fonctionner avec un liner, qui est le type de revêtement le plus répandu, mais si vous avez un revêtement de type béton ou carrelage, vous devrez opter pour un robot spécifique.

Avantages et inconvénients

Les plus

  • Un type de robot économique, avec des prix d’entrée de gamme à moins de 100 €.
  • Une grande simplicité d’utilisation, il suffit de le raccorder à la prise balai ou au skimmer.

Les moins

  • Un robot à aspiration ne fait qu’aspirer les impuretés qui se trouvent au fond du bassin, il n’effectue pas de nettoyage ni de brossage. Pour certaines impuretés qui ont tendance à s’incruster ou pour nettoyer les parois et les escaliers vous devrez effectuer le nettoyage manuellement.
  • C’est le plus lent des robots, et de ce fait, il ne convient qu’aux petites piscines.
  • Les impuretés aspirées sont envoyées vers le filtre : cela augmente le nombre de lavage du filtre et du préfiltre de la pompe. Ce type de robot est déconseillé avec les filtres à zéolite ou à diatomées qui ont tendance à se colmater facilement.

Vos commentaires ()