Le radier de la piscine

Le radier de la piscine

Pour les néophytes, précisons que le terme radier désigne la dalle qui constitue l’assise de la structure du bassin. A l’exception des piscines monocoques dont l’installation ne nécessite pas nécessairement la réalisation d’un radier, il reste une étape incontournable dans la construction d’une piscine. En règle générale, le radier ne pose pas de gros problèmes techniques, si sa mise en place a été bien planifiée.

Avant le coulage du radier

Le lit de gravier

Selon les paramètres du terrain, on peut se passer de la mise en place d’un lit de gravier. Elle reste en revanche indispensable pour certains types de terrains qui retiennent l’eau, comme les sols argileux, car le gravier jouera un rôle de drainage. Le gravier permet également de compenser d’éventuels tassements du sol.

Avant de verser le gravier, on égalise le fond des fouilles et on y pose un géotextile qui évitera que les graviers ne s’enfoncent dans le sol. Calculez la quantité de graviers nécessaires, en fonction de la superficie du fond, et en sachant que la couche de gravier doit faire entre 10 et 15 cm d’épaisseur. Après avoir étalé le gravier, il est recommandé de placer une feuille de polyane qui fera une séparation entre le gravier et le béton du radier.

Un lit de gravier est parfois indispensable

Un lit de gravier est parfois indispensable

Le ferraillage

La réalisation du ferraillage consiste à réaliser l’armature du radier, tout en mettant en place les fers verticaux qui permettront de solidariser les parois du bassin et le radier. Notons que le ferraillage vertical n’est pas toujours nécessaire, par exemple, pour certaines piscines à panneaux modulaires.

  • Préalablement au ferraillage, on place des plots qui serviront de support à la première couche de treillis métallique. Le treillis sera ainsi légèrement surélevé, ce qui permettra de le prendre totalement dans le béton Viagra au moment du coulage du radier. On utilise pour cela des plots d’une épaisseur d’environ 5 cm que l’on scelle au fond des fouilles, tout en vérifiant les niveaux. Avant de placer le premier treillis métallique, on positionne la bonde de fond et sa canalisation, en la plaçant correctement sur un plot béton de façon à ce qu’elle ne soit pas « noyée » dans le radier.
  • Après avoir mis en place le premier niveau de treillis, on dispose des cales sur lesquelles reposera le deuxième niveau. Il est recommandé de ligaturer les deux niveaux de treillis pour éviter qu’ils ne bougent lors du coulage de la chape.
  • Vient ensuite le moment de placer les fers verticaux, on utilise pour cela des fers tors en équerre positionnés sur le pourtour du radier, en anticipant sur la façon dont les parpaings s’y emboiteront lors du montage des parois. Pour fixer les équerres on les ligature sur le premier niveau de treillis de façon à ce que la partie verticale forme un angle droit avec le radier.

Pensez à bien positionner la bonde de fond

Pensez à bien positionner la bonde de fond

Le coulage du radier

  • Calculez préalablement la quantité de béton nécessaire, en sachant que le radier doit faire entre 15 et 20 cm d’épaisseur.
  • Vérifiez ensuite que tous les éléments (bonde de fond, treillis, fers tors…) soient bien positionnés avant de commencer le coulage.
  • Pensez à protéger la bonde de fond avec du scotch pour éviter qu’elle ne soit bouchée par du béton lors de l’opération.
  • Le point essentiel lors du coulage du radier est de bien vérifier les niveaux, ce qui évitera d’avoir à faire des corrections par la suite.
  • Si le fond de votre piscine présente une pente, avec par exemple un petit bain et un grand bain, prenez garde à ne pas utiliser un béton trop liquide.

Vos commentaires ()