Le rev

Le revêtement polyester pour piscine

Le revêtement polyester, qu’on appelle également revêtement composite, représente une alternative intéressante pour étanchéifier une piscine. Son utilisation reste cependant assez peu répandue en raison de son coût élevé et d’une mise en œuvre assez complexe. Mais ce type de revêtement présente également l’avantage d’être utilisable sur un grand nombre de support et d’être compatible avec toutes les formes de bassin.

Principe du revêtement polyester

Le revêtement polyester est composé de plusieurs strates de résine polyester et de fibres de verre, la finition consiste en une couche de gelcoat, qui est une résine spécifique. Ce type de revêtement permet d’étanchéifier totalement un bassin et peut donc être utilisé sur des piscines qui ne sont pas étanches de par leur structure. Le revêtement polyester fait partie des revêtements dits « indépendants du support », car il n’adhère pas totalement aux parois du bassin, il est donc peu susceptible d’être endommagé en cas de fissures dans la structure du bassin.

Le revêtement polyester présente de nombreux avantages :

  • Il est particulièrement résistant et facile à réparer en cas de dégâts.
  • Il est facile à entretenir.
  • Il est personnalisable avec la possibilité de choisir entre de nombreuses teintes ou d’y intégrer des mosaïques.
  • Il est compatible avec tous les types de traitement de l’eau.

La réalisation d’un revêtement polyester

La mise en œuvre du revêtement polyester reste une opération délicate qui est réalisée directement sur le chantier et qui nécessite d’être effectuée par des professionnels.

L’application

L’application du polyester doit impérativement être réalisée sur un support parfaitement propre et homogène. Il existe deux façons d’appliquer un revêtement polyester :

L’application manuelle

Pour l’application manuelle on utilise du mat de verre, il s’agit d’un tissu en fibre de verre qui constituera, en quelque sorte, l’armature du revêtement . Le mat de verre se présente sous la forme de rouleaux, dont on découpe des bandes aux dimensions du bassin.

  • Pour commencer, on applique une résine d’accrochage (ou primaire) sur le support.
  • Une première couche de fibre de verre est ensuite appliquée sur la résine d’accrochage, en posant les bandes de mat de façon à ce qu’elles se chevauchent d’une dizaine de centimètres.
  • On passe ensuite un rouleau sur la fibre de verre de façon à chasser les bulles d’air (c’est ce qu’on appelle l’ébullage).
  • On applique ensuite une couche de résine sur la fibre de verre.
  • L’opération se poursuit en alternant résine et fibre de verre, deux couches si on utilise du mat de verre 450 gr/m² et trois pour du 300 gr/m².

L’application manuelle, si elle est bien réalisée, permet d’obtenir un revêtement stratifié, très résistant. En revanche, la mise en œuvre est longue (plusieurs jours), ce qui implique des coûts de main d’œuvre élevés.

Application manuelle du polyester

Application manuelle du polyester

L’application par projection

Ce procédé consiste à utiliser une machine spécifique qui projette directement un mélange de résine et de fibre de verre sur le support. La difficulté de l’opération réside dans le fait d’obtenir une épaisseur de revêtement homogène et elle doit être effectuée par un professionnel expérimenté.

L’application par projection est plus rapide que l’application manuelle, donc moins onéreuse. Mais le revêtement obtenu sera moins résistant.

Application par projection

Application par projection

La finition

Après avoir poncé le polyester, on applique un matériau de finition appelée gelcoat, cette opération peut être effectuée manuellement ou au rouleau. La pose du gelcoat est ensuite complétée par l’application d’un topcoat qui donne au revêtement polyester son aspect brillant et satiné. Cette couche de protection peut être transparente ou colorée par l’ajout de pigments.

Vos commentaires ()