Remettre sa piscine en service après l’hivernage

Remettre sa piscine en service après l'hivernage

L’hiver touche à sa fin et, même si le climat n’incite pas encore à la baignade, les températures remontent. Il temps de faire sortir votre piscine de l’hivernage, c’est une étape essentielle qui, si elle est bien réalisée, vous permettra de commencer la saison sans problème. La procédure de remise en route ne présente pas de difficultés majeures, mais elle doit être effectuée avec soin.

Quand faut-il remettre en route sa piscine ?

Il est important de surveiller la température de l’eau dès que les températures commencent à remonter. En effet, la remise en service du bassin doit être réalisée dès que la température de l’eau atteint 12°C (généralement en mars ou en avril). Il est préférable de réagir rapidement, car à partir de 12°C les micro-organismes commencent à se développer et à proliférer dans l’eau du bassin. Plus vous attendez et plus vous vous exposez à des risques tels que l’invasion d’algues ou la pollution du bassin par des bactéries.

Après un hivernage actif

Durant un hivernage actif, votre piscine a tourné au ralenti pendant tout l’hiver, la procédure de remise en route est donc assez simple :

  • Nettoyez votre bassin : nettoyage des parois, de la ligne d’eau, aspiration du fond, lavage du filtre.
  • Procédez à une analyse de l’eau : pH, taux de désinfectant et procédez aux ajustements nécessaires.
  • Remettez en route les différents équipements : comme les dispositifs de traitement automatique, les projecteurs…

Après un hivernage passif

La procédure de remise en route après un hivernage passif est un peu plus exigeante qu’après un hivernage actif mais ne pose généralement pas de problème, si le bassin n’a pas subi de dommages pendant l’hiver.

Préparez votre piscine

Vous commencerez par retirer les équipements d’hivernage (bâche d’hiver, gizzmos, flotteurs d’hivernage, bouchons de protection ). Il faut ensuite se débarrasser des déchets de surface car malgré la bâche d’hiver on retrouve souvent des impuretés à la surface de l’eau, passer l’épuisette reste la meilleure solution. Procédez ensuite à un nettoyage complet du bassin : parois, fond, ligne d’eau tout en vérifiant l’état des pièces à sceller. Pour finir, remettez en place les différents éléments que vous aviez démontés avant l’hivernage (panier et volet des skimmers, jets orientables des refoulements…), puis remontez le niveau d’eau aux 3/4 des skimmers.

On commence par débâcher…

On commence par débâcher…

Le local technique

  • Vérifiez l’état général des équipements, notamment si vous ne les aviez pas démontés : inspectez les joints, recherchez les traces de rouille.
  • Replacez ensuite en place les bouchons de purges de la pompe et du filtre.
  • Remplissez d’eau le préfiltre.
  • Remettez le coffret électrique sous tension.
  • Démarrez la pompe de filtration.
  • Vérifiez la pression du filtre, une pression trop élevée est révélatrice d’un colmatage, il faut alors nettoyer le filtre.

Le traitement de l’eau

Commencez par faire une analyse complète de l’eau : pH, TAC, TH, taux de stabilisant (si vous traitez au chlore), et faites les corrections nécessaires. Procédez ensuite à un traitement choc. Selon les circonstances, un traitement complémentaire sera peut-être nécessaire. Ajoutez un séquestrant calcaire si vous habitez dans une région où l’eau est dure.

Si vous avez attendu un peu trop longtemps avant d’effectuez la remise en service, il est possible que votre eau soit trouble à cause des particules en suspension, l’utilisation d’un floculant devrait y remédier. Laissez ensuite fonctionner la filtration 48 h, vous devriez alors débuter la saison avec une eau parfaitement claire. Dans les jours qui suivent la remise en route, analysez régulièrement votre eau et vérifiez le fonctionnement de la filtration.

Vos commentaires ()