Chauffage piscine : les différentes solutions

Chauffage piscine : les différentes solutions

Si vous souhaitez continuer à vous baigner alors que l’automne arrive et que les températures fraichissent, la meilleure solution reste de chauffer l’eau de votre piscine. Ce n’est donc pas surprenant que le chauffage de piscine reste l’un des équipements favoris des propriétaires de piscine. Il existe actuellement différentes possibilités qui vous permettront de profiter plus longtemps de votre bassin.

La pompe à chaleur pour piscine

D’année en année la pompe à chaleur, PAC pour les intimes, devient de plus en plus populaire, malgré son prix d’achat relativement important. Il faut dire qu’elle présente de nombreux avantages et constitue, avec le solaire, le moyen de chauffage le plus écologique. Son fonctionnement consiste à utiliser les calories présentes dans l’air ambiant pour les transformer en source de chaleur. De ce fait, la pompe à chaleur consomme très peu d’électricité et est à la fois simple à mettre en place et à utiliser. Le seul réel inconvénient qu’elle présente est une montée de température de l’eau plutôt lente (de 1 à 2°C par jour).

La pompe à chaleur est de plus en plus populaire

La pompe à chaleur est de plus en plus populaire

Le réchauffeur électrique

Le réchauffeur électrique pour piscine fonctionne sur le principe d’une résistance installée sur le système de filtration, généralement après le filtre. La régulation de la température est assurée par un thermostat. L’achat d’un réchauffeur et sa mise en place restent peu couteux, en revanche son fonctionnement consomme beaucoup d’électricité, et cela se fera sentir de façon significative sur votre facture EDF. Un réel inconvénient à l’heure où l’on se préoccupe d’économiser l’énergie. Il reste néanmoins une bonne solution pour les bassins de petite dimension, avec un faible volume d’eau à chauffer.

L’échangeur de chaleur

L’échangeur de chaleur, qu’on appelle également échangeur thermique, fonctionne conjointement avec la chaudière de votre habitation. C’est donc l’eau chaude de votre maison qui va servir à chauffer l’eau de votre piscine, par le biais d’un boitier échangeur, placé sur le circuit de filtration. L’eau chaude produite par votre chaudière n’est pas directement injectée dans votre bassin : c’est sa chaleur qui est utilisée pour réchauffer l’eau circulant dans le système de filtration. Ce système est assez peu onéreux à mettre en place et est plutôt efficace, à condition bien sûr de disposer d’une chaudière.

Le chauffage solaire

Moyen de chauffage écologique par excellence, le chauffage solaire pour piscine n’est pourtant pas encore très répandu ce qui ne saurait durer. Le fonctionnement du chauffage solaire pour piscine repose sur l’utilisation de panneaux solaires placés sur le toit de la maison ou posés au sol. Les panneaux utilisent le rayonnement du soleil pour réchauffer l’eau du bassin. L’eau circule à travers ces capteurs par le biais de la pompe de filtration ou d’une pompe spécialement dédiée. L’efficacité du dispositif dépend fortement de l’ensoleillement de la région où vous vous trouvez. L’installation d’un tel système reste assez onéreuse, mais son coût d’utilisation est nul, ce qui représente un avantage non négligeable.

Le chauffage solaire, une solution écologique

Le chauffage solaire, une solution écologique

La chaudière pour piscine

La chaudière pour piscine reste très peu utilisée par les particuliers, notamment en raison de son coût et de son encombrement important. Elle fonctionne le plus souvent au gaz naturel, mais certains modèles utilisent du fuel ou du propane. Son principe est le même que celui d’une chaudière domestique, seule sa conception diffère pour être adaptée au fonctionnement dans un milieu humide. Elle présente l’avantage d’offrir une montée de la température de l’eau rapide et est très bien adaptée aux grands bassins, avec un important volume d’eau à chauffer.

Vos commentaires ()