Choisissez le type de piscine qui vous convient

Choisissez le type de piscine qui vous convient

Lorsque l’on souhaite acquérir une piscine, il n’est pas toujours facile de faire son choix, tant les possibilités sont multiples. Hors sol ou enterrée ? En kit ou monocoque ? Autant de questions auquel il n’est pas facile de répondre. Encore faut-il connaitre toutes les possibilités pour pouvoir choisir en connaissance de cause.

La piscine hors sol

Se présentant sous de multiples formes, la piscine hors sol séduit les français qui sont de plus nombreux à en faire l’acquisition. Il faut dire que le choix est vaste : de la modeste piscine gonflable, qui fera le bonheur des enfants pour quelques centaines d’euros, à la prestigieuse piscine en bois aux dimensions impressionnantes. L’avantage principal de la piscine hors sol est qu’elle ne nécessite pas de grands travaux, elle s’impose donc si vous redoutez l’intrusion d’une pelleteuse sur votre beau gazon. On distingue plusieurs catégories de piscines hors sol :

  • La piscine gonflable : Cette piscine peu couteuse, aux dimensions réduites, est essentiellement destinée aux enfants.
  • La piscine autoportante : Elle fonctionne sur le principe d’un boudin que l’on gonfle ou que l’on remplit d’eau, la structure se maintient toute seule.
  • La piscine tubulaire : La structure des piscines tubulaires est constituée d’une armature (généralement en acier) sur lequel est fixée une toile en PVC.
  • La piscine hors sol en kit : Elle consiste en un assemblage de panneaux modulaires qui peuvent être en acier, en bois composite ou en résine.
  • La piscine en bois : Généralement constituée d’un assemblage de madriers, c’est la plus esthétique des piscines hors sol.

La piscine hors sol en bois ne manque pas de charme

La piscine hors sol en bois ne manque pas de charme

La piscine enterrée

Si vous n’êtes pas séduit par les charmes de la piscine hors sol et que vous préférez installer une piscine enterrée, là encore vous avez l’embarras du choix. La décision dépendra bien sûr de votre budget et de l’espace dont vous disposez, mais quelques soient vos impératifs, vous aurez toujours le choix entre de nombreuses possibilités :

  • La piscine traditionnelle : Appelée également piscine maçonnée, elle est construite en parpaings et renforcée par une ceinture en béton. Ce type de piscine est une valeur sûre qui a fait ses preuves, mais son coût reste assez élevé.
  • La piscine en béton armé monobloc : On l’appelle également piscine en béton projeté, la technique de construction consiste à projeter du béton sur une structure métallique, ce qui garantit un bassin totalement étanche. Ce procédé est assez onéreux mais il permet une totale liberté dans la forme du bassin.
  • La piscine en kit : La construction de ce type de piscine consiste à assembler des panneaux modulaires ou à monter une structure de blocs dans lesquels sera coulé du béton. Contrairement à la piscine en béton armé monobloc, ce type de bassin présente rarement une étanchéité totale et nécessite donc la pose d’un liner.
  • La piscine monocoque : Appelée aussi piscine coque polyester, elle est fabriquée à partir de moules sur lesquelles on applique des couches de fibre de verre et de résine synthétique. On obtient ainsi une structure parfaitement étanche qui n’a plus qu’à être posée dans votre jardin, puis raccordée aux différentes canalisations.
  • La piscine en inox : Encore peu répandue, la piscine en inox a de beaux jours devant elle. Elle est constituée de plaques en acier inoxydable, soudées entre elles de façon à obtenir une étanchéité parfaite. Elle présente l’avantage de ne pas nécessiter de revêtement et d’être d’une grande solidité.

La piscine en inox ne manque pas d'atouts

La piscine en inox ne manque pas d’atouts

La piscine naturelle

On l’appelle également piscine biologique et elle devient de plus en plus populaire, notamment de par son caractère écologique. Le principe consiste à recréer un véritable écosystème qui permettra une filtration de l’eau parfaitement naturelle. La piscine naturelle est composée de deux zones : la zone de baignade et la zone de lagunage. La fonction de la zone de lagunage est d’assurer la filtration de la zone de baignade par l’utilisation de différentes plantes au pouvoir filtrant. Une pompe assure la circulation de l’eau entre les deux zones. Outre qu’elle ne nécessite pas l’adjonction de produits chimiques pour traiter l’eau, la piscine naturelle présente des qualités esthétiques indéniables.

Pour tout savoir sur la piscine naturelle, consultez notre dossier : La piscine naturelle

La piscine naturelle est la solution la plus écologique

La piscine naturelle est la solution la plus écologique

Vos commentaires ()