Piscine en bois : les avantages d’un matériau naturel

Piscine en bois : les avantages d'un matériau naturel

La piscine en bois est plébiscitée par les français, c’est l’un des types de piscine les plus vendus actuellement. Les raisons de ce succès sont évidentes tant ce matériau est séduisant de par son aspect naturel et chaleureux. Généralement hors sol ou semi-enterrées, il faut bien avouer que les piscines bois s’intègrent beaucoup mieux dans un jardin que leurs consœurs en PVC ou en métal.

Spécificités de la piscine en bois

  • La forme : De par le matériau utilisé, les formes arrondies sont très peu répandues et les piscines en bois sont dans leur grande majorité de forme géométrique : carrée, rectangulaire, hexagonale ou octogonale. Notons cependant qu’une piscine de forme octogonale se rapproche fortement d’une piscine de forme ronde.
  • Les dimensions : De la petite piscine carrée de 4 x 4 m à la piscine rectangulaire de 10 m de long, le choix des dimensions est vaste et dépendra essentiellement de votre budget et de l’espace dont vous disposez.
  • Les équipements : La piscine en bois ne formant pas une structure étanche, elle nécessite la pose d’un liner. Le système de filtration le plus généralement utilisé est celui du groupe filtrant : il s’agit d’un bloc qui regroupe skimmer et le filtre et qui s’accroche sur le rebord de la piscine.
  • L’installation : L’un des grands avantages des piscines en bois est qu’elles sont relativement faciles à monter. Une grande majorité des piscines bois sont constituées de madriers qui comportent des rainures permettant de les emboiter aisément. Un système de tiges insérées dans les angles permet ensuite de consolider la structure.
  • Les piscines en bois sont faciles à monter

    Les piscines en bois sont faciles à monter
  • L’entretien : Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une piscine en bois ne nécessite pas plus d’entretien qu’un autre type de piscine car les bois utilisés sont choisis pour leur résistance et sont adaptés au milieu humide. Il existe cependant une différence : le bois à tendance à se décolorer sous l’action des UV. Certains n’y voient pas d’inconvénients, tandis que d’autres préfèrent conserver la teinte d’origine. Il convient alors d’utiliser des produits spécifiques, appelés dégriseur et saturateur qui protègent le bois contre la décoloration.

Différents types de bois

Le choix du bois est bien entendu primordial dans la conception d’une piscine en bois, car celui-ci doit présenter des caractéristiques qui lui permettent de rester en permanence en contact de l’eau. Le bois d’une piscine doit être capable de résister au pourrissement, aux insectes xylophages, aux champignons et aux écarts de température. Selon la norme qui définit la qualité du bois, seul les bois de classe 4 ou 5 conviennent à la fabrication de piscine.

Parmi les types de bois utilisés par les constructeurs, on distingue les bois qui présentent les qualités nécessaires de façon naturelles : ce sont les bois exotiques. Il en existe plus de soixante espèces provenant le plus souvent d’Afrique, d’Amérique du Sud ou d’Asie. Le plus connu est bien sûr le tek, mais il est maintenant relativement peu utilisé et on lui privilégie des essences telles que le doussié, l’acacia ou le kosso.

D’autres types de bois, comme le pin du nord, ne disposent pas naturellement des qualités nécessaires à la fabrication d’une piscine, mais ils subissent un traitement spécifique qui permettra leur utilisation. Le type de traitement le plus répandu est l’autoclave, il consiste à imprégner le bois d’un produit chimique qui lui conférera les qualités d’un bois de classe 4. Les piscines en bois traité sont généralement moins onéreuses que les piscines en bois exotiques.

A savoir

Le bois est matériau de plus en plus rare qui fait l’objet d’un véritable trafic. Pour ne pas participer à la déforestation illégale, assurez-vous que le bois utilisé est certifié par un label tel que le FSC (Forest Security Council) ou bien le PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées).

Vos commentaires ()