Piscine hors sol en bois : conseils de montage

Piscine hors sol en bois : conseils de montage

Sur le papier, le montage d’une piscine hors sol en bois ne parait pas poser de problème particulier. Pourtant nombreuses sont les personnes pour lesquelles cette opération a tourné à l’épreuve de force. Il est nécessaire de bien préparer cette opération et d’anticiper sur les problèmes qui peuvent survenir pour éviter que le montage d’un kit piscine bois ne se transforme en un véritable casse-tête chinois.

Bien préparer l’emplacement

  • Avant même de commencer le montage proprement dit, il est indispensable de préparer correctement le terrain qui va recevoir la piscine, cela peut vous éviter bien des désagréments ultérieurs :
  • La piscine doit être placée sur un sol plat et stable, la première chose à faire consiste à déblayer la couche supérieure de terre meuble et à enlever tout ce qui peut causer une irrégularité comme les pierres ou les racines.
  • Le sol sur lequel va reposer la piscine doit être parfaitement de niveau. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez égaliser les différences de niveau en disposant une couche de sable ou de gravier qui, dans l’idéal, ne doit pas dépasser 3 cm d’épaisseur.
  • Selon les caractéristiques de votre terrain (terrain en pente, sol argileux), il peut être préférable de mettre en place un dispositif de drainage.
  • Si votre terrain ne présente pas une stabilité satisfaisante, il vous faudra envisager de couler une dalle de béton. Cette dalle doit avoir au minimum une épaisseur de 10 cm et peut atteindre 20 cm en fonction des dimensions de la piscine, car plus elle sera grande, plus le volume d’eau à supporter sera important.

Le coulage d'une dalle de béton est parfois nécessaire

Le coulage d’une dalle de béton est parfois nécessaire

Précautions à prendre pour le montage

Si vous ne montez pas immédiatement votre kit, pensez aux conditions de stockage du bois. Le bois est un matériau vivant, susceptible de subir des déformations ou des dégradations à cause de l’humidité ou des changements de température. C’est pourquoi il est important de stocker votre kit, sans le déballer, dans un endroit tempéré et aéré, à l’abri du soleil et de la pluie. Sachez que, si à la suite d’un mauvais stockage, les éléments de la piscine ont été détériorés, les dégâts ne seront pas couverts par la garantie.

Le montage proprement dit consiste à assembler les madriers de bois selon différents procédés (languettes, tiges filetées). La grande majorité des fabricants fournissent des notices d’explications, voire des DVD, pour le montage de leur piscine. Assurez-vous que vous possédez ce type de document avant de débuter le montage, sans quoi vous risquez d’avoir bien des problèmes pour mener l’opération à bien.

Les méthodes d'assemblage des madriers différent selon les modèles

Les méthodes d’assemblage des madriers différent selon les modèles

Avant de commencer le montage, pensez à repérer l’endroit où sera placé le skimmer, notamment si vous installez votre piscine dans un lieu venté. En effet, le skimmer doit être placé de façon à être placé face aux vents dominants, pour un filtrage plus efficace. Il est donc nécessaire de penser à l’orientation de votre piscine avant le montage.

Vérifiez régulièrement les niveaux lorsque vous procédez au montage et prenez soin de bien enfoncer les madriers à fond pour éviter tout décalage dans leur alignement.

La pose du liner est souvent un point délicat lors de l’installation des piscines en kit, Pour faciliter cette opération, il est préférable de stocker le liner dans un lieu où la température est supérieure à 20°C, ce qui permet de l’assouplir et de faciliter sa manipulation. Il est également possible de le déplier et de le laisser quelques temps au soleil. Il vaut mieux procéder à la pose du liner lorsque la température extérieure est supérieure à 20°C.

Vos commentaires ()