L’entretien de la piscine naturelle

img-à-la-une-20

L’entretien d’une piscine naturelle est une affaire à prendre avec sérieux, surtout la première année. Il faut de la patience, un goût pour le jardinage et de la minutie. Avec le temps vous découvrirez que votre écosystème se débrouillera seul et que vous aurez de moins en moins à intervenir. Néanmoins, une piscine biologique reste et restera toujours un bassin artificiel, et ceux qui pensent qu’ils n’auront plus rien à faire, alors ceux-là peut-être doivent-ils investir dans un… terrain de tennis.

Une piscine naturelle bannit les produits chimiques

Le processus de filtration et du maintient de propreté de l’eau de votre piscine biologique, repose sur un phénomène naturel de symbiose entre les plantes aquatiques, les bactéries et les microorganismes de la lagune. Il est donc hors de question d’utiliser un quelconque produit chimique, même si un accident se produisait. Pas de produits anti-algues pour corriger un développement intempestif de celles-ci. Pas de produits correctifs de l’eau, cela serait désastreux pour la vie aquatique et bactérienne de la lagune.

Les produits chimiques sont donc à bannir dans la piscine, mais aussi autour de la piscine. Pas d’insecticides, de pesticides, d’engrais et de désherbant dans votre jardin alentour. Ces produits peuvent s’infiltrer ou être transporter par le vent vers votre piscine biologique et réduire à néant l’équilibre de votre écosystème. Apprenez à vous comporter en écologiste complètement, en respectant votre piscine et votre jardin.

Le meilleur entretien pour sa piscine biologique

C’est comme disaient nos grands-parents, « l’huile de coude » !
Les produits chimiques étant à oublier, si vous avez opté pour un bassin de nage indépendant de la lagune, il vous faudra le nettoyer de temps à autre pour éviter qu’un dépôt glissant ne se forme. Dans ce cas vous pouvez peut-être utiliser un robot nettoyeur. Si votre bassin de nage est en autoconstruction qu’une simple bâche EPDM, il vous faudra alors nettoyer à la main avec une éponge et prendre votre mal en patience.
Dans l’ensemble, le secret d’un bon entretien d’une piscine naturelle tient avant tout à une surveillance humaine quotidienne.

  • Débarrassez le plan d’eau des petits déchets des plantes aquatiques qui ont pu passer la filtration mécanique.
  • Nettoyez les éventuels skimmers des déchets qui peuvent s’y accumuler, ainsi que le filtre mécanique si vous en avez un.
  • Nettoyez le développement d’algues sur les parois soit avec un robot pour les bassins béton ou kit, soit avec une éponge pour les bassins en EPDM.
  • Nettoyez et brossez les zones de plage et d’accès au bassin, pierres, margelles, morceaux de bois.
  • Taillez une fois par an les plantes aquatiques de la lagune et démultipliez-les si elles ont un développement encombrant.
  • Si vous compensez l’évaporation de l’eau avec de l’eau de pluie, veillez à nettoyer votre toit et vos gouttières au moins deux fois par an, vous aurez ainsi une eau plus claire. Placez un filtre à l’arrivée de votre réservoir de stockage.
  • Un entretien régulier et minutieux donnera entière satisfaction

    Un entretien régulier et minutieux donnera entière satisfaction

    La piscine biologique à la fin de l’hiver

    Si vous avez ramassé les feuilles des arbres au début de l’hiver et si vous avez installé un filet de protection sur votre bassin de nage, vous n’aurez pas de mal à nettoyer votre plan d’eau au début du printemps. Sinon, il faut vous armer de patience et retirer toutes les feuilles qui on pu tomber dans l’eau pendant l’hiver. Et c’est frais une piscine dont la croûte de glace vient à peine de fondre. Investir dans de bonnes cuissardes n’est pas un luxe.
    Remettez en place dans la lagune les plantes avec leur panier que vous avez éventuellement sorties pour l’hivernage.

    En conclusion

    Un entretien minutieux de la piscine naturelle est la meilleure arme contre les éventuels problèmes qui pourraient arriver.

    Vos commentaires ()