La piscine naturelle ou biologique

img-à-la-une-00

Qu’on les appelle piscines biologiques, piscines écologiques ou piscines naturelles, les piscines, soucieuses de l’environnement, sont aujourd’hui devenues incontournables. Concept apparu il y a un peu plus d’une vingtaine d’année en Allemagne, en Autriche, puis en Suisse, ce phénomène s’est peu à peu installé en France. Il y a aujourd’hui les passionnés inconditionnels, souvent bons bricoleurs qui construisent eux-mêmes. Il y a les professionnels. Voici donc notre dossier qui vous éclairera sur le sujet.

Piscine naturelle ou piscine biologique ?

La dénomination a peu d’importance puisqu’on parle de la même chose ! C’est le concept qui est important, puisqu’il se démarque nettement des piscines traditionnelles, avec une gestion de l’eau complètement indépendante des produits chimiques et autres intrants dilués.

Piscine naturelle ou piscine biologique ?

Comment construire sa piscine naturelle ?

Pour les bricoleurs, ceux qui ne sont pas effrayés par l’ampleur du chantier, construire sa piscine écologique est tout à fait possible, il suffit de respecter quelques règles. Pour les autres, ils peuvent faire appel à des professionnels, il en existe sur le marché qui se sont spécialisés sur le créneau et qui sont distributeurs des constructeurs historiques. Enfin, si vous voulez être tout à fait rassuré, vous pouvez faire appel à un de ces constructeurs historiques qui vous proposent des solutions clés en main.

Comment construire sa piscine naturelle ?

La partie technique d’une piscine biologique

Une piscine biologique se démarque d’une traditionnelle par sa zone de lagunage, véritable poumon de cet écosystème constitué. Bien sûr, si la filtration de l’eau se fera d’elle-même une fois le fonctionnement stabilisé, pour comprendre une piscine naturelle, il faut comprendre les parties techniques qui sont au cœur du système.

La partie technique d’une piscine biologique

Avant et après la construction d’une piscine naturelle

Le marché est assez récent (un peu plus d’une vingtaine d’années) et commence à se développer véritablement en France que depuis une dizaine d’années. La législation, floue au départ, a évolué un peu, les prix se sont fixés, on peut donc mieux chiffrer ce que représente un investissement dans une piscine naturelle. D’autre part, ce n’est pas parce que l’écosystème constitué de votre piscine naturelle fonctionnera de lui même, qu’il ne faut pas un peu s’en occuper. Voici un dossier qui vous permettra de faire les bons choix.

L’entretien de la piscine naturelle

En conclusion

Prendre la décision de construire une piscine dans son jardin n’est pas un chantier à prendre à la légère dans le cas d’un bassin de baignade traditionnel. A fortiori, avant de construire une piscine biologique, il faut bien réfléchir au projet auquel on s’engage. Coût, besoin d’espace supplémentaire pour le lagunage, tout doit être pris en compte. Mais indéniablement, c’est sur le long terme que la piscine naturelle déploie tous ses arguments et donne une satisfaction immense à ceux qui se sont lancés dans l’aventure.

Vos commentaires ()