Qu’est-ce qu’une piscine naturelle ?

img-à-la-une-01

La piscine naturelle a vu le jour en Allemagne et en Autriche il y a plus de 20 ans. Les Allemands sont de tous les Européens, les plus en avance en ce qui concerne l’écologie, sauvegarde de l’environnement, traitement des déchets et production d’énergie. Il est donc naturel qu’ils aient recherché un moyen de se baigner dans leur piscine sans la corrosivité des produits chimiques des piscines conventionnelles. Talonnés de près par les Suisses, la France a quant à elle attendu un certain temps avant de se lancer à son tour sur ce créneau de la piscine respectueuse des baigneurs et de l’environnement.

Le principe de fonctionnement de la piscine naturelle

Une piscine naturelle se veut être avant tout un bassin de baignade où le plan d’eau n’utilise aucun produit chimique. Il est intégré d’une manière naturelle dans le jardin et une partie de sa surface est occupée par une zone de lagunage avec des plantes filtrantes. Le charme de cette piscine fait alors penser que l’on se baigne dans un étang naturel parmi la végétation.
La piscine biologique est alors un véritable écosystème divisé en trois parties :

  • Le bassin de baignade en lui même : il peut prendre la forme d’un bassin classique mais peut être aussi d’une forme libre.
  • La zone de lagunage de filtration : cette zone de régénération plantée de plantes aquatiques est souvent intégrée au bassin de baignade, ou tout au moins en contact direct avec l’eau de baignade.
  • La zone de lagunage d’épuration : cette zone, elle aussi plantée des plantes aquatiques ayant un haut pouvoir filtrant, peut être séparée du bassin de baignade ou intégrée.

Dans ces deux dernières zones, l’eau de baignade est nettoyée, filtrée, débarrassée de ses impuretés et se régénère grâce aux plantes et aux microorganismes composant l’écosystème. Il va de soit que le choix des plantes des zones de végétation sont primordiales.
Pour rendre la filtration performante entre la zone d’épuration et la zone de baignade, une cascade naturelle ou artificielle est souvent préconisée. Elle permet d’oxygéner l’eau, de la faire circuler encore plus et ainsi d’éviter le développement de micros algues. Un système de pompe traditionnel permet le plus souvent de « relever » l’eau de la zone de régénération vers la zone d’épuration. Si vous voulez rester le plus écologique possible, vous pouvez utiliser une pompe solaire.

Un fonctionnement en trois zones

Un fonctionnement en trois zones

Rechercher l’équilibre d’un écosystème

A partir du moment où l’on met en route la construction d’une piscine biologique, on recherche un équilibre maximum à l’écosystème que va constituer ce plan d’eau.
Cela veut donc dire qu’il faut penser la surface de sa piscine en fonction de la surface disponible dont on dispose dans son jardin, en ayant conscience que la surface de lagunage doit être égale à la surface de la zone de baignade pour un fonctionnement optimum. Inutile donc de vouloir construire une surface olympique si vous n’avez plus que quelques mètres carrés pour disposer vos plantes aquatiques. La zone de végétation est le poumon de votre piscine naturelle, donc c’est par rapport à sa surface que vous dessinerez la surface de votre bassin de baignade.

La filtration naturelle sera particulièrement efficace si vous choisissez bien les plantes aquatiques. Il en existe de nombreuses espèces. Votre choix sera donc plus une recherche de l’efficacité que de l’esthétique, et votre eau s’en retrouvera du coup, plus saine.
La piscine biologique a donc d’écologique son fonctionnement le plus proche d’un écosystème naturel, mais c’est la main de l’homme qui intervient pour réaliser l’aménagement et l’organisation du plan d’eau, organisé de tel façon qu’il semble naturel.

Une piscine naturelle doit ressembler à un plan d’eau naturel

Une piscine naturelle doit ressembler à un plan d’eau naturel

En conclusion

Une piscine naturelle a une vocation ludique autant qu’écologique pour la préservation de la santé. En plus de pouvoir s’y baigner, n’hésitez pas à profiter de la beauté d’un plan d’eau bien conçu.

Vos commentaires ()