Les différents éléments de circulation de l’eau

img-à-la-une-21

Pour le fonctionnement d’un spa, il y a tout un réseau de canalisations qui circulent sous la cuve. On peut établir deux types de réseaux différents : les canalisations en PVC rigide opaque pour le circuit de filtration de l’eau ; les canalisations en tuyau PVC souple transparent pour les circuits d’activation des buses de massage. Voyons plus en détails, ces circuits.

Les canalisations de filtration

Les canalisations en PVC du circuit de filtration conduisent l’eau du skimmer de surface, avec un filtre à cartouche dans le cas d’une aspiration libre, ou une crépine d’aspiration dans le cas d’une aspiration sous pression, vers la pompe qui va refouler l’eau via les buses principales.

Le type le plus couramment rencontré dans les spas, est le skimmer vertical avec une cartouche de filtre qu’on place directement dans le skimmer en soulevant un couvercle amovible. L’avantage de se type de skimmer, c’est qu’il vous évite de désamorcer votre pompe. Dès que le niveau d’eau est atteint, le skimmer se remplit et la pompe est ainsi amorcée.

La dimension des canalisations PVC utilisée le plus souvent en sortie de skimmer, avoisine les 50 à 60 mm de diamètre. C’est en général le diamètre d’entrée de la pompe. Certains spas ont une réduction en sortie de pompe pour installer des canalisations de diamètre 32 mm pour conduire l’eau sous pression vers le réchauffeur, puis les buses.

les canalisations PVC rigides

En blanc, les canalisations PVC rigides de la pompe de circulation

Les canalisations de massage

On trouve deux circuits pour le système de massage de votre spa.

  • Le circuit d’eau : souvent des canalisations en PVC rigide opaque de diamètre 32 mm, venant de la pompe vers le distributeur d’eau. Après le distributeur d’eau, on utilise souvent du tuyau PVC souple transparent pour relier les différentes buses.
  • Le circuit d’air : souvent des canalisations en PVC souple transparent qui viennent des distributeurs d’air réglable et qui partent vers leurs branchements sur les buses. L’activation de la distribution d’air se fait par effet venturi au passage de l’eau. La prise d’air du distributeur d’air se fait sous la cuve du spa en contact avec l’air ambiant.

Les spas qui possèdent un réglage différent à chaque siège, se composent de plusieurs régulateurs d’air de façon à contrôler le débit d’air aux hydrojets. C’est ce qui donne l’impression que l’eau en sortie des buses est plus « forte » et que le massage est plus tonique.

cicuit-buses-spa

Schéma de compréhension des différents circuits du spa

Remarque :

Les spas de base ne proposent qu’une pompe, qui sert à la filtration pendant le repos du spa en vitesse lente, et à l’activation du massage par les buses, en vitesse rapide.

Les canalisations du blower

Certains spas proposent un bullage par le fond du spa. C’est d’ailleurs ce qui a donné son nom de « bain à remous ». Là encore, les canalisation sont en PVC souple transparent du distributeur d’air jusqu’aux différentes buses. L’alimentation en air de la pompe (blower) au distributeur, peut se faire avec du tuyau PVC souple ou une canalisation rigide de diamètre 32 mm en sortie de pompe.

Le PVC souple transparent

Le PVC souple transparent est gage d’une bonne surveillance de vos circuits

Résumé du circuit de l’eau

  • Un skimmer.
  • Une crépine de fond pour certains spas.
  • Un filtre, intégré ou pas au skimmer.
  • Une canalisation PVC rigide en 50 ou 60 mm jusqu’à la pompe.
  • Une canalisation PVC rigide en 32 mm jusqu’au réchauffeur, puis jusqu’au distributeur des buses.
  • Une canalisation PVC souple transparente, du distributeur d’eau à chaque buse du spa.

Dessous un spa

Dessous un spa : une vraie usine à gaz

Vos commentaires ()