L’hivernage d’un spa extérieur

img-à-la-une-28

Si l’hivernage est une pratique courante pour une piscine, car on se baigne rarement avec une eau à 4°C et une température extérieure avoisinante, c’est beaucoup moins le cas pour un spa. Pour la bonne raison que le spa portable ou le spa gonflable, peuvent être rentrés dans une pièce pour y passer l’hiver à l’abri. Quand au Jacuzzi enterré extérieur, si vous avez pris quelques précautions pour les régions froides, vous pouvez très bien le laisser en fonction, même par les neiges les plus rigoureuses, et profiter d’un bain chaud sous un ciel d’hiver.

Les étapes de l’hivernage de votre spa

Si vous décidez que votre spa va hiverner, voici les étapes de préparation qu’il va vous falloir appliquer :

  • Coupez l’alimentation afin d’éviter le fonctionnement du réchauffeur.
  • Purgez ensuite le spa pour le vider entièrement de son eau. Vous pouvez utiliser une pompe immergée pour cette opération, ou la bonne vieille méthode du tuyau siphon. Pour l’eau résiduelle du fond, finissez avec une éponge en faisant attention aux résidus qui pourraient être abrasifs pour l’acrylique ou le polyester dans le cas de spas préfabriqués.
  • Purgez le blower de son air.
  • Retirez tous les filtres et stockez les « au chaud » pour l’hiver. Il est important de bien nettoyer les cartouches de filtres et de les purger de toute eau avant le stockage. Utilisez pour cela une soufflette d’air est une très bonne solution. Nettoyez aussi les compartiments de filtres et éventuel skimmer.
  • Purgez les pompes et toutes les canalisations pour éviter le gel. Utilisez un aspirateur ou une soufflette pour chasser un maximum d’eau des buses et du circuit.
  • Nettoyez enfin la coque, le couvercle, fermez les hydrojets et, avant de refermer les panneaux, placez de la laine de roche sur les tuyaux volants du circuit, une solution efficace contre le gel.

bache-hivernage-spa

La bâche idéale d’hivernage pour un spa

Les étapes pour laisser son spa en fonction l’hiver

C’est la solution pour éviter les corvées d’hivernage.

  • Lisez particulièrement la notice de votre spa. Certains spas prévus pour les régions froides, sont équipés d’un système de protection hors gel qu’il faut activer.
  • Vérifiez les températures minimums de réglage et réduisez les temps de cycles de filtration afin que les pompes démarrent plus souvent pour ne pas geler.
  • Essayez de garder une température la plus constante possible, même avec une utilisation quotidienne de votre spa. Replacez tout de suite la couverture après utilisation du spa pour économiser un peu d’énergie de chauffage.
  • Evitez l’hiver d’utiliser le blower, voire même, fermez les buses d’arrivée d’air. A cette saison, le blower va injecter de l’air froid, qu’il va falloir encore plus réchauffer. Ce n’est pas économique en terme d’énergie électrique.
  • Veillez à ce que le niveau d’eau reste constant, et surtout jamais inférieur au filtre pour ne pas désamorcer les pompes.
  • Mettez la couverture thermique, en cas de coupure de courant, en attendant le retour de l’électricité. Seule, une coupure très prolongée (tempête entraînant une coupure de plusieurs jours) peut être problématique.

spa-sous-la-neige

Il est tout à fait possible de profiter de son spa bien chaud en hiver

A savoir

Et pour la remise en route de votre spa après l’hivernage :

  • Ouvrir tous les hydrojets.
  • Utiliser le skimmer ou le puits de la cartouche de filtre pour remplir le spa et par la même occasion, amorcer plus facilement la pompe.
  • Rétablir l’alimentation et mettre en route la pompe de circulation, puis les pompes des hydrojets. Si rien ne sort, activer les vannes de purge.
  • Mettre le blower en route.
  • Attendre que l’eau chauffe et arrive à température.
  • Mesurer enfin la qualité de l’eau et procéder aux ajustements chimiques si nécessaire.

Vos commentaires ()