L’importance de l’isolation du spa

img-à-la-une-23

La différence entre le spa et la piscine, c’est sa température moyenne d’opération, beaucoup plus élevée dans le spa. Qui dit eau très chaude, dit chauffage puissant, donc consommateur d’énergie. Pour réduire la facture, les constructeurs n’ont trouvé qu’une solution : isoler au maximum le spa pour éviter les déperditions de chaleur et faire que le chauffage se mette en route le moins souvent possible.

L’importance d’une bonne isolation

Votre spa ne craint pas le froid. Par contre, c’est votre portefeuille qui craint une envolée des dépenses si l’isolement du spa n’est pas pris en considération. Avec une isolation de qualité, il y a moins de pertes de chaleur, donc une consommation de chauffage réduite.

Une isolation de mauvaise qualité c’est aussi synonyme de choc thermique, principalement l’hiver pour un spa à l’extérieur. Quand la température de l’eau du spa et la température extérieure affichent une grande amplitude, il peut y avoir des fissures qui apparaissent sur la cuve mal isolée ou un gel partiel des canalisations.

Comment bien isoler son spa ?

Pour l’achat d’un spa préfabriqué portable, on ne vous demande pas de faire l’isolation, mais d’avoir un œil attentif à certains détails. Pour ceux qui se sont tournés vers le spa gonflable, la question ne se pose pas En période trop froide, il faut démonter le spa ou l’installer juste le temps du bain pour éviter les frais inutiles.

Pour les spas traditionnels en acrylique, l’isolation devrait être un argument de vente. Vérifiez que le constructeur n’a pas placé une simple feuille d’aluminium entre la coque de la cuve et l’habillage. Une bonne couche de mousse isolante est préférable. De même pour les canalisations.
Enfin ne lésinez pas sur la qualité de la couverture qui protège des déperditions quand le spa est au repos.

couverture-spa-isolante

Une couverture épaisse alvéolée sera plus isolante

En conclusion

Choisissez la qualité et n’oubliez jamais de couvrir le spa et vous éviterez les dépenses intempestives.

Vos commentaires ()