Les spas en maçonnerie intégrés à la piscine

img-à-la-une-08

La maçonnerie est largement utilisée pour la construction des piscines encastrées dans le sol, pourquoi ne pas en profiter pour construire par la même occasion un spa attenant à la piscine. Cette technique donne sans aucun doute un niveau de solidité parfait, et votre cuve de spa pourra prendre la forme que vous voulez lui donner.

Pourquoi construire un spa en maçonnerie ?

C’est avant tout un excellent moyen de faire des économies. Les spas préfabriqués en acrylique sont relativement cher. La construction d’un spa en maçonnerie est relativement bon marché en ce qui concerne la fabrication de la cuve.
L’autre avantage important de la construction en maçonnerie, c’est que vous pouvez choisir la taille de votre spa en toute liberté. Pour le prix d’un spa 4 à 6 places en acrylique, vous pouvez vous construire facilement un spa en béton pouvant recevoir 10 personnes. De plus vous pouvez choisir la forme que vous voulez lui donner, ronde, ovale, en fer à cheval, pour s’intégrer autour de la piscine. Toutes les formes sont possibles, ce qui n’est pas le cas avec les spas préfabriqués.

Vous pouvez aussi choisir le nombre de buses que vous voulez placer dans le spas. Si vous estimez que votre spa doit avoir une fonction de massage renforcée, vous pouvez doubler le nombre de buses pour le circuit hydro/aérodynamique par rapport à ce qui est proposé dans les cuves préfabriquées.
Sachez que les spas en maçonnerie sont privilégiés par les hôtels, par les professions médicales aussi. Cela se comprend. Ce sont des espaces extrêmement sollicités.

Un spa en maçonnerie intégré avec une piscine

Un spa en maçonnerie peut être intégré avec une piscine

Quelles sont les différentes techniques de construction ?

Pour construire votre spa en maçonnerie, vous pouvez utiliser plusieurs techniques qui donnent toutes de bons résultats.
Le béton armé :
Cela nécessite de préparer une ossature avec un ferraillage de toute la forme de la cuve en préliminaire. Pour cela vous devez faire un radier en béton armé, c’est-à-dire une base ferraillée irréprochable. Ensuite trois solutions s’offrent à vous :

  • La technique du béton gunité : c’est ce qui se fait de mieux ! Le béton est projeté à sec avec une lance qui dose l’eau directement sur l’ossature. Cette technique permet de contrôler l’humidité du béton et d’avoir un ensemble compact. On fait ensuite un enduit de finition avec son étanchéité. C’est une technique professionnelle qui demande du matériel.
  • La technique du béton semi-coffré : on prépare la paroi extérieure avec un coffrage en moellons agglomérés. Pour la paroi intérieure de la cuve, on fait une ossature en ferraillage avec un grillage fin en avant. On coule le béton et on finit par un enduit à la truelle. Cette technique est adaptée pour les formes sinueuses et peut être faite par un artisan ou un particulier.
  • La technique du béton armé coffré : technique ancienne, il faut avant tout préparer un coffrage de toute la cuve, coffrage qui doit être soigné si l’on ne veut pas de surprise. On glisse dans le coffrage le ferraillage et ensuite il faut couler le béton en prenant soin de le vibrer pour le rendre le plus étanche possible. C’est une technique accessible mais qui demande du temps.

Les moellons agglomérés :
Cette technique est peut être une des plus simple. C’est celle qu’on utilise pour la construction des maisons. On monte une structure en moellons agglomérés pour faire la cuve. On la renforce par un ferraillage et on fait un enduit taloché hydrofuge pour l’étanchéité. C’est assez simple, économique et accessible au bricoleur.

Les blocs à bancher :
Une technique proche des moellons, sauf que ceux-ci sont creux pour recevoir le ferraillage et le béton. La structure sera plus légère et aussi résistante.

Vos commentaires ()