Algues de piscine : prévenir leur apparition

Algues piscine : prévenir leur apparition

Une eau de piscine verte et opaque, des parois poisseuses et glissantes ? Ces symptômes ne trompent pas : les algues ont envahi votre bassin. Peut-être auriez-vous pu éviter une telle prolifération en prenant quelques précautions car l’apparition des algues est toujours liée à des causes précises. Et comme mieux vaut prévenir que guérir, voici nos conseils pour éviter que votre bassin ne se transforme en mare aux grenouilles.

5 gestes de prévention pour éviter l’apparition des algues

Gérez votre pH

Les algues apprécient particulièrement les pH élevés, et pour éviter leur apparition il faut maintenir un pH inférieur à 7,5. Il est donc essentiel de contrôler le pH de son eau une à deux fois par semaine (voire plus en cas de forte chaleur) et d’effectuer les corrections nécessaires en utilisant un correcteur de pH. Si cette tâche vous parait fastidieuse, il existe des régulateurs automatiques de pH qui travailleront pour vous.

Optimisez votre filtration

La filtration joue un grand rôle dans la prévention des algues, car elle permet notamment d’évacuer les spores qui sont responsables de leur apparition. Il est donc indispensable de vérifier régulièrement que votre filtre n’est pas encrassé et de procéder à un lavage, si nécessaire. Assurez-vous que la durée de filtration quotidienne est adaptée au volume de votre bassin et n’oubliez que le temps de filtration dépend également de la température de l’eau et du nombre de baigneurs.

Surveillez la température de l’eau

Les algues aiment énormément l’eau chaude et une température d’eau élevée est un facteur très important de développement des algues. En règle générale, il est préférable de maintenir une température de l’eau inférieure à 28°C, en limitant, par exemple, l’utilisation de votre bâche à bulles durant les périodes de grandes chaleurs.

Une température d'eau élevée est un facteur de développement des algues

Une température d’eau élevée est un facteur de développement des algues

Maintenez votre piscine propre

Nettoyer régulièrement sa piscine reste l’un des meilleurs moyens de prévention anti-algues, en effet celle-ci ont tendance à s’accrocher quand le revêtement devient rugueux à cause des impuretés. Brossez régulièrement le fond et les parois du bassin en insistant au niveau de la ligne d’eau et de tous les recoins, comme les angles au niveau des escaliers. N’oubliez pas également de nettoyer le panier des skimmers et le préfiltre de la pompe de filtration. Enfin, utilisez un aspirateur ou un robot de piscine pour nettoyer le fond de votre bassin.

Les traitements préventifs

Le chlore

Le chlore constitue un excellent algicide, mais vous devez vous assurer que les paramètres de l’eau de votre bassin permettent au chlore de fonctionner avec une efficacité optimale :

  • Le taux de chlore doit être compris entre 1 et 1,5 mg/l.
  • Le pH doit se situer entre 7,2 et 7,5.
  • La température de l’eau doit être inférieure à 28°C.
  • Vérifiez la concentration de stabilisant (l’acide cyanurique) qui doit être inférieure à 75 mg/l.

Les algicides

L’utilisation de produits algicides peut être recommandée à titre préventif, notamment en période de fortes chaleurs :

  • Privilégiez les produits qui ont un large spectre d’efficacité, et agissent donc contre tous les types d’algues.
  • Assurez-vous que l’algicide que vous utilisez soit compatible avec votre type de filtration (certains produits sont, par exemple, incompatibles avec l’utilisation d’un filtre à diatomées ou à cartouche) et votre produit de traitement de l’eau.
  • Un traitement algicide préventif s’effectue en temps normal deux à trois fois par mois, mais il peut être nécessaire de passer à deux fois par semaine en cas de fortes chaleurs.
  • Actuellement, aucune norme ne régule la fabrication des algicides. Privilégiez les produits issus de marques qui ont fait leur preuve, car certains algicides ont une efficacité plus théorique que réelle.

Vos commentaires ()