Algues piscines : différentes espèces, différents traitements

Algues piscines : différentes espèces, différents traitements

Votre piscine est victime d’une invasion d’algues ? Sachez qu’il en existe plusieurs milliers d’espèces et que certaines sont plus coriaces que d’autres. Pour vous en débarrasser à coup sûr en choisissant le traitement adéquat, mieux vaut être capable d’identifier l’ennemi. On distingue essentiellement trois types d’algues qui sont susceptibles de venir envahir votre bassin.

Les algues vertes

C’est le type d’algue le plus répandu, leur apparition est souvent liée à des épisodes pluvieux, car la pluie amène les spores dans l’eau du bassin. Elle envahit le bassin de deux façons : en restant en suspension dans l’eau et en se fixant aux parois. Une invasion d’algues vertes peut être très rapide car il s’agit d’une espèce qui se reproduit très vite.

Symptômes

Les algues vertes sont faciles à identifier par la couleur verte opaque qu’elles donnent à l’eau du bassin. Un autre signe de leur invasion est que le fond et les parois du bassin deviennent gluants et glissants, ce symptôme se manifeste souvent avant même le changement de coloration de l’eau.

Traitement

Il est assez facile de se débarrasser des algues vertes, et un traitement choc suffit généralement à en venir à bout.

Les algues vertes sont faciles à  identifier

Les algues vertes sont faciles à identifier

Les algues moutarde

On les appelle ainsi à cause de leur couleur jaunâtre. Moins fréquentes que les algues vertes, elles sont aussi plus tenaces et il peut être difficile d’en venir à bout. Une de leurs fâcheuses caractéristiques est qu’elles ont tendance à revenir alors que l’on croyait s’en être débarrassé.

Symptômes

Les algues moutarde se présentent sous la forme de tâches jaunâtres qui font penser à du pollen ou à de la poussière. On les trouve généralement dans les parties les moins éclairées du bassin.

Traitement

Il est rare que les algues moutarde envahissent tout le bassin et elles restent généralement localisées dans des points précis. On a tendance à penser qu’il suffit de frotter et de nettoyer les endroits où se trouvent les algues pour s’en débarrasser. C’est une erreur, car ces algues sont très tenaces et peuvent même résister à un traitement au chlore. La meilleure solution consiste à effectuer un traitement choc puis à utiliser un algicide spécialement adapté pour ce type d’algues, comme le Stop Algue Moutarde de la marque Mareva ou Algi’Stop Moutarde de chez Ocedis.

Les algues moutardes sont très tenaces

Les algues moutardes sont très tenaces

Les algues noires

Les algues noires sont la terreur de tous les propriétaires de piscine, tant elles sont réputées pour être résistantes. Se débarrasser des algues noires est souvent un véritable challenge, car il faut parvenir à détruire leurs racines : si l’on élimine uniquement la partie visible de l’algue, elles repousseront à coup sûr.

Symptômes

Les algues noires apparaissent sous la forme de petits points noirs ou bleu/verts de la taille d’une tête d’épingle. Elles s’incrustent sur les parois et le fond du bassin et apprécient particulièrement les bassins carrelés où elles colonisent les joints. Leur présence est assez discrète au début, mais elles ont tendance à se développer très rapidement.

Traitement

Brossez le fond et les parois du bassin, ajustez le pH et effectuez un traitement choc, il est recommandé d’utiliser un traitement choc à base d’oxygène actif. Comme il possible que le traitement choc ne suffise pas à éliminer totalement les algues, vous pouvez compléter par un algicide puissant. Dans le cas d’un bassin carrelé, il faut particulièrement insister sur le nettoyage des joints où les algues noires enfoncent profondément leurs racines.

Les algues noires sont les plus coriaces

Les algues noires sont les plus coriaces

Vos commentaires ()