Chlore ou brome piscine : faites le bon choix

Chlore ou brome piscine : faites le bon choix

Le chlore et le brome sont les deux produits de traitement de l’eau les plus utilisés par les utilisateurs de piscines privées. Si beaucoup hésitent entre ces deux produits, le choix ne doit pas être fait au hasard car chacun a ses spécificités et sera plus ou moins adapté selon les paramètres de l’eau de votre piscine et aussi, comme nous allons le voir, selon votre budget.

Le chlore

C’est le plus connu et le plus utilisé des produits, le chlore est un désinfectant très efficace et simple à utiliser qui remplit à la fois les fonctions de désinfectant, d’oxydant et d’algicide. Il garde une efficacité maximale avec une eau dont le pH est compris entre 7,2 et 7,5 et une température de l’eau inférieure à 28°C, en revanche, il perd beaucoup de son efficacité dès que l’on s’éloigne de ces valeurs. Le chlore se présente le plus souvent sous forme de pastilles que l’on placera dans le skimmer pour les diluer dans l’eau. Si vous utilisez des pastilles de chlore, prenez garde à ne pas les déposer sur le liner car elles risquent de le tacher.

Le chlore présente néanmoins quelques inconvénients : d’une part, il est irritant pour la peau et les yeux, s’il est mal dosé et d’autre part, il est dégradé par les rayons ultraviolets. Cette sensibilité aux rayons du soleil oblige à utiliser un stabilisant (on parle de chlore stabilisé) appelé acide cyanurique. Le problème de l’acide cyanurique est qu’il ne se dégrade pas dans l’eau et finit, à long terme, par inhiber l’action du chlore. Ce phénomène oblige à renouveler régulièrement une partie de l’eau du bassin pour éviter qu’elle ne soit saturée en acide cyanurique.

Le chlore reste le produit le plus utilisé

Le chlore reste le produit le plus utilisé

Le brome

Le brome appartient à la famille chimique des halogènes, tout comme le chlore, et présente les mêmes propriétés : il est désinfectant, oxydant et algicide. Conditionné en pastilles ou en briquettes, il peut être utilisé avec un brominateur, un dispositif qui permet une diffusion progressive du produit dans l’eau. Le brome présente de nombreux avantages par rapport au chlore :

  • Le brome ne provoque pas d’irritations de la peau ou des yeux chez les baigneurs.
  • Le brome n’est pas dégradé par les ultraviolets et ne nécessite donc pas l’ajout d’un stabilisant.
  • Le brome reste efficace même avec un pH élevé : avec un ph égal à 8, le brome conserve 80 % de son efficacité contre 40 % pour le chlore.
  • Le brome reste actif avec des températures d’eau élevées.

Mais le brome présente un inconvénient majeur : il est beaucoup plus cher que le chlore avec un coût entre 30 et 40 % plus élevé.

Pour conclure

Si votre piscine présente un pH stable qui reste situé en 7 et 7,5, si la température de l’eau ne dépasse que rarement les 28°C, rien ne vous empêche d’utiliser le chlore. Le chlore reste un produit économique et simple d’utilisation, qui ne présente pas d’inconvénient majeur, s’il est bien dosé.

En revanche, si le pH de l’eau de votre piscine à tendance à varier souvent, ou si la température de l’eau dépasse fréquemment les 28°C, c’est notamment le cas des piscines sous abris, le brome reste le meilleur choix. Il vous en coutera plus cher, mais vous serez certain d’utiliser un produit qui restera efficace, ce qui n’est pas le cas du chlore dans ces conditions spécifiques.

Vos commentaires ()