Eau de piscine : les paramètres pour une eau équilibrée

Eau de piscine : les paramètres pour une eau équilibrée

Une eau de piscine équilibrée n’a que des avantages : elle garantit le confort des baigneurs, prolonge la durée de vie du bassin et de ses équipements et limite le développement des micro-organismes et des algues. Mais obtenir une eau équilibrée n’est pas toujours simple car de nombreuses variables entrent en ligne de compte. Pour parvenir à assurer le meilleur des équilibres à l’eau de votre bassin, il vous faudra surveiller et éventuellement corriger plusieurs paramètres.

Les trois paramètres de l’équilibre de l’eau

L’équilibre de l’eau d’une piscine est défini par trois valeurs qui sont liées les unes aux autres. Chacun de ces paramètres peut être mesuré à l’aide kits de test colorimétriques sous forme de languettes ou de kits de test.

Le pH

Le pH (potentiel hydrogène) détermine sur une échelle de 0 à 14 si l’eau du bassin est plutôt acide (de 0 à 7) ou basique (de 7 à 14). Le pH joue un rôle très important pour le confort des baigneurs car une eau trop acide ou trop basique provoque des irritations de la peau et des muqueuses. Un pH mal équilibré est également nocif pour le bassin et ses équipements, une eau basique favorise la formation de tartre, tandis qu’une eau acide provoquera une corrosion de certains éléments du bassin. Enfin, la valeur du pH influe sur l’efficacité des désinfectants, notamment le chlore qui perd une grande partie de son pouvoir désinfectant avec un pH inférieur à 7,2 ou supérieur à 7,5.

Valeur idéale du pH : entre 7,2 et 7,4

La dureté de l’eau

La dureté de l’eau définit la concentration en calcaire, la valeur qui définit la dureté de l’eau est le TH (Titre Hydrométrique) dont l’unité est le degré français (°). Au-delà  de 20° l’eau est considérée comme dure online instant no fax payday loans, c’est-à -dire calcaire. Une eau calcaire entraine la formation de tartre qui se traduit par une eau trouble et blanchâtre avec la présence de dépôts de couleur blanche ou grise sur les parois du bassin. Outre son aspect désagréable, le tartre est un facteur de développement des algues et est également susceptible de colmater les filtres.

Valeur idéale du TH : entre 10 et 20°

L’alcalinité de l’eau

L’alcalinité de l’eau est mesurée par le TAC, (Titre Alcalimétrie Complet) exprimé en degré français (°). L’alcalinité correspond à la teneur de l’eau en bicarbonates et en carbonates, elle indique le « pouvoir tampon » de l’eau, qui est sa capacité à absorber les variations du pH. Si le TAC est trop bas, le pH de l’eau du bassin du bassin sera instable, et sujet à de brusques variations. Si le TAC est trop élevé, l’eau aura tendance à être calcaire. Le TAC est lié à la présence de gaz carbonique dans l’eau et une eau agitée qui provoque une perte de gaz carbonique peut avoir un effet néfaste sur le TAC, et donc sur le pH.

Valeur idéale du TAC : entre 10 et 25°

Définir les valeurs idéales avec la balance de Taylor

PH, TH et Tac sont liés, et garder une eau équilibrée consiste à maintenir une balance entre ces trois valeurs. Il existe un diagramme appelé « balance de Taylor » qui permet de définir le pH d’équilibre en fonction des valeurs du TAC et du TH. Ce diagramme vous permet de visualiser quel paramètre vous devez réguler pour parvenir à une valeur du pH idéale, comprise entre 7,2 et 7,4. La balance de Taylor reste un outil qui fournit des valeurs indicatives, car pour chaque bassin les conditions d’équilibre de l’eau peut être différentes.

La balance de Taylor

La balance de Taylor

Vos commentaires ()