Oxygène actif piscine : une bonne alternative

Oxygène actif piscine : un mode de traitement sous-estimé

Parmi les produits de traitement de l’eau, l’oxygène actif est loin d’être le plus connu en France, alors qu’il est massivement utilisé en Amérique du nord. Il présente en effet des avantages non négligeables, à condition d’être utilisé dans les conditions adéquates. Caractéristiques, mode d’emploi et précautions d’usage, voici tout ce que vous devez savoir sur l’oxygène actif.

Principe et fonctionnement de l’oxygène actif

L’oxygène actif, ou peroxyde d’hydrogène, est un oxydant : il détruit les matières organiques contenues dans l’eau. De ce fait, il a une action désinfectante en éliminant les micro-organismes (bactéries, virus…) et également une action algicide car il détruit les nutriments dont se nourrissent les algues. L’oxygène actif pour piscine se présente généralement sous forme liquide ou en granulés.

L’un des grands intérêts de l’oxygène actif est qu’il ne génère aucun sous-produit en se dégradant dans l’eau (à l’opposé du chlore ou du brome, par exemple). De ce fait, il ne dégage aucune odeur ou émanation susceptible d’irriter la peau ou les yeux ou de dégrader le revêtement et les équipements de la piscine. C’est pourquoi on le qualifie souvent de « désinfectant écologique ».

En revanche, l’oxygène actif présente l’inconvénient d’avoir une faible rémanence, ce qui signifie que son action désinfectante est de courte durée. Pour cette raison, on l’utilisera de préférence dans des bassins de faible volume, ou en complément d’autres produits de traitement. Cependant, certains fabricants proposent des produits qui combinent l’oxygène actif à un activateur, dont le rôle est de prolonger l’effet désinfectant et qui permet de l’utiliser dans de grands volumes d’eau.

Bien utiliser l’oxygène actif

Pour optimiser le pouvoir de désinfection de l’oxygène actif, il est important de prendre en compte certains facteurs :

  • Le pH de l’eau doit être compris entre 7 et 7,6, en dehors de cette fourchette l’oxygène actif perd une grande partie de son pouvoir désinfectant.
  • Plus la température de l’eau est élevée, moins l’oxygène actif est efficace, il faut donc penser à augmenter les doses en périodes de fortes chaleurs.
  • L’oxygène actif est également sensible aux UV qui accélèrent sa réaction dans l’eau et donc raccourcissent la durée de son efficacité, il est donc nécessaire de vérifier son taux de concentration en cas d’ensoleillement important.

L'oxygène actif est sensible aux UV

L’oxygène actif est sensible aux UV

L’oxygène actif : quand l’utiliser ?

  • Pour les petits bassins : Etant donné ses spécificités, l’oxygène actif convient comme produit de traitement unique pour les bassins de petit volume (moins de 20 m3).
  • Pour les bassins plus volumineux : Etant donné sa faible rémanence, il faudrait utiliser des quantités d’oxygène actif trop importantes pour les volumes d’eau supérieurs à 20 m3. En revanche, c’est un très bon produit à utiliser en complément d’autres produits, d’autant plus qu’il est compatible avec tous les procédés de traitement de l’eau.
  • En kit de traitement : Il existe des solutions de traitement basées sur de l’oxygène actif auquel sont additionné d’autres produits (activateur, floculant…). Ces kits permettent d’utiliser l’oxygène actif pour de grands volumes d’eau et représentent une excellente alternative au traitement au chlore.
  • En traitement choc : Etant compatible avec tous les autres produits, l’oxygène actif représente une excellente solution pour effectuer un traitement choc, notamment si l’on utilise des produits qui sont incompatibles avec le chlore.
  • En traitement automatique : Il est tout à fait possible de mettre en place un système de traitement automatique à base d’oxygène actif en utilisant une pompe doseuse. Ce dispositif injecte quotidiennement de l’oxygène actif dans le bassin, de façon à maintenir constamment le taux nécessaire pour une bonne désinfection.

Vos commentaires ()