L’ozonateur piscine : pour un traitement de l’eau écologique

L'ozonateur piscine : pour un traitement de l'eau écologique

Parmi les solutions de traitement automatique de l’eau de piscine, l’ozonateur, ou générateur d’ozone, est peut-être la moins connue. L’utilisation d’un ozonateur ne manque pourtant pas d’avantages : elle apporte une désinfection d’une efficacité redoutable et permet de réduire considérablement l’utilisation de produits chimiques de traitement de l’eau. Un atout certain, à l’heure où les effets de certains produits chimiques sur la santé et l’environnement font l’objet d’une attention grandissante.

Principe de fonctionnement de l’ozonateur

L’ozonateur génère un gaz, l’ozone (ou oxygène activé), en brisant les molécules d’oxygène présentes dans l’air ambiant. Cette réaction chimique est obtenue en aspirant de l’air dans une chambre métallique où il est soumis à un puissant champ électrique, appelé décharge Corona. Une autre technique pour générer de l’ozone consiste à utiliser des lampes UV, cette technologie est moins onéreuse, mais elle est réputée moins efficace.

L’ozone est un oxydant très puissant dont les propriétés désinfectantes et purificatrices en font un excellent produit de traitement de l’eau. L’ozone permet notamment d’éliminer les bactéries, les virus, les champignons, les germes, les spores et les algues. Il a de plus une action sur certaines bactéries qui sont résistantes au chlore. Pour comprendre à quel point l’ozone est un désinfectant efficace, il suffit de savoir qu’il est également utilisé pour produire de l’eau potable.

L’ozonateur se présente sous la forme d’un coffret métallique placé dans le local technique où l’ozone généré est injecté dans le circuit de filtration, au niveau du préfiltre de la pompe ou du filtre, par le biais d’un kit d’injection.

L’ozone se caractérise par sa grande instabilité et se recombine en oxygène après une demi-heure. De par cette faible rémanence, il doit être utilisé conjointement avec un produit de traitement comme le chlore ou le brome.

Fonctionnement de l'ozonateur

Fonctionnement de l’ozonateur

Avantages et inconvénients de l’ozone

Avantages

  • L’ozone est généré à partir de l’air ambiant et le fonctionnement d’un ozonateur ne nécessite l’adjonction d’aucun produit pour fabriquer de l’ozone. Il ne génère aucun résidu toxique susceptible d’incommoder les nageurs ou d’endommager les tuyauteries, la filtration ou le revêtement du bassin.
  • Utilisé conjointement avec du chlore ou du brome, l’ozone permet d’en diviser la consommation par deux, ce qui représente une économie significative et préserve l’environnement.
  • L’ozone détruit la chloramine qui résulte de la dégradation du chlore. Il élimine donc les odeurs de chlore et les émanations qui sont la cause d’irritations de la peau et des yeux, voire d’allergies et de problèmes respiratoires.
  • Outre ses propriétés désinfectantes, l’ozone améliore la qualité de l’eau, il lui donne un aspect limpide et améliore également son goût et son odeur.
  • En dégradant la matière organique contenue dans l’eau, l’ozone facilite le travail du filtre et augmente son efficacité. L’utilisation d’un ozonateur permet de réduire la fréquence des lavages du filtre.

Inconvénients

  • Ce type de système étant encore fort peu répandu en France, la mise en place d’un ozonateur reste plutôt onéreuse, d’autant plus si l’installation est réalisée par un professionnel. Comptez entre 1 000 et 2 000 € selon les modèles.
  • L’ozone a une faible durée de vie : il se transforme en oxygène après environ une demi-heure. Il ne permet donc pas de se passer totalement de produits chimiques de traitement de l’eau, mais seulement de réduire leur utilisation.

Vos commentaires ()