PH de l’eau de piscine : un paramètre essentiel

PH de l'eau de piscine : un paramètre essentiel

Le pH est peut-être le paramètre le plus important pour l’eau de votre piscine, et il doit être maintenu dans une certaine fourchette de valeurs. En dehors de ces valeurs, le pH peut nuire au confort des baigneurs et réduire l’action des désinfectants de l’eau. Le pH a également une influence sur la durée de vie des équipements de votre bassin.

Qu’est-ce que le pH ?

PH signifie « potentiel hydrogène », c’est une mesure de la concentration de l’eau en ions hydrogènes qui indique si l’eau est plutôt acide ou basique. La valeur du pH peut varier de 0 à 14 :

  • Un pH égal à 7 correspond à une eau neutre
  • En dessous de 7, l’eau est acide
  • Au-dessus de 7, l’eau est basique (ou alcaline)

Pour l’eau d’une piscine, le pH idéal se situe entre 7,2 et 7,4.

Une eau acide (donc un pH trop bas) est corrosive. Elle provoque des irritations de la peau et des yeux pour les baigneurs et est susceptible de détériorer les objets métalliques et différents éléments du bassin.

Une eau basique (donc un pH trop élevé) est également inconfortable pour les baigneurs. De plus, elle favorise la formation de tartre, qui rend l’eau trouble et se dépose sous la forme d’un dépôt blanchâtre sur différentes partie du bassin. Une eau basique est également propice au développement des algues.

La mesure et la correction du pH

La correction manuelle du pH

Le pH doit être mesuré au moins une fois par semaine car il est susceptible de varier rapidement. Il existe différents outils qui permettent de tester le pH :

  • Les bandelettes d’analyse
  • Les kits de test liquides ou en pastilles
  • Les testeurs électroniques ou pH-mètre électronique

Si à l’issue de la mesure vous constatez que votre pH ne se situe pas dans la bonne fourchette de valeur (entre 7,2 et 7,4), vous devrez effectuer une correction. On utilise du pH+ pour augmenter le pH et du pH- pour le baisser. Ces produits se présentent en poudre ou en liquide et doivent être versés dans l’eau du bassin, le dosage dépend de l’écart entre le pH mesuré et la valeur souhaitée.

On ajuste le pH en versant un produit correcteur

On ajuste le pH en versant un produit correcteur

La correction automatique du pH

Il est possible d’automatiser la mesure et la correction du pH en utilisant un régulateur de pH. Cet appareil s’installe sur le circuit de filtration. Un régulateur de pH effectue deux opérations:

  • Il mesure le pH grâce à une sonde.
  • Il corrige le pH en injectant le produit adéquat

Un régulateur de pH permet de maintenir un pH de l’eau constant sans avoir à surveiller constamment l’eau de son bassin. De plus la correction du pH se faisant de manière continue, la quantité de produits de correction est diminuée par rapport à une correction hebdomadaire.

Les causes de variation du pH

Les propriétaires de piscine constatent souvent qu’il est difficile de maintenir la stabilité du pH, cela est dû au fait que de nombreux facteurs sont susceptibles de faire varier le pH de l’eau :

  • La dureté de l’eau : Cette valeur détermine si votre eau est plus ou moins calcaire. Plus une eau est calcaire, plus le pH sera élevé, et inversement.
  • La pluie : L’eau de pluie est plus ou moins acide et peut contribuer à faire baisser le pH, il est donc conseillé de mesurer le pH après de fortes précipitations.
  • L’agitation de l’eau : Plus l’eau est remuée, plus le gaz carbonique s’en échappe ce qui modifie l’équilibre de l’eau et fait varier le pH. L’utilisation de jeux d’eau ou d’une nage à contre courant, par exemple est susceptible de faire varier le pH.
  • La température de l’eau : Plus elle est élevée, plus l’équilibre chimique de l’eau est instable et donc plus le pH sera susceptible de varier.

Vos commentaires ()