Traitement choc piscine : la désinfection curative

Traitement choc piscine : la désinfection curative

Dans certaines circonstances, l’utilisation de produits de traitement usuels ne suffit pas à prévenir la pollution de l’eau. Invasion d’algues, eau polluée à la suite d’une pluie d’orage… certains évènements obligent à utiliser la manière forte pour retrouver une eau claire. Le traitement choc est une action curative dont il ne faut pas abuser et qui doit être utilisée à bon escient.

Le traitement choc : dans quelles situations ?

On ne fait un traitement choc n’importe quand, car il consiste en une augmentation brutale du taux de désinfectant dans l’eau du bassin, qui pourrait mettre en péril l’équilibre de l’eau s’il était répété trop souvent. Il est recommandé d’effectuer un traitement choc dans les circonstances suivantes :

  • Lors de la première mise en service d’un bassin : un traitement choc permet d’obtenir immédiatement un taux de produit désinfectant satisfaisant dans une eau qui n’a jamais été traitée auparavant.
  • Après un hivernage passif : pour faire remonter le taux de désinfectant dans l’eau qui n’a pas été traitée durant l’hiver.
  • Avant l’hivernage : pour prévenir le développement des micro-organismes durant l’hiver.
  • En cas de pollution majeure : si votre eau est trouble, par exemple après une pluie d’orage, il est fort probable que le taux de désinfectant de votre bassin n’était pas suffisant. Un traitement choc vous permettra de faire remonter ce taux et de détruire les micro-organismes présents.
  • Si votre bassin est envahi par les algues : parois glissantes, eau verte… les algues sont là , un traitement choc devrait vous en débarrasser.

Un traitement choc est conseillé lors de la mise en service d'une piscine

Un traitement choc est conseillé lors de la mise en service d’une piscine

les différents produits pour faire un traitement choc

Il existe différents produits qui peuvent servir à faire un traitement choc, le choix du produit doit être en adéquation avec le produit que vous utilisez pour le traitement habituel de votre piscine :

  • Le chlore choc : il se présente sous la forme de poudre, de granules ou de pastilles et peut être utilisé si vous traitez habituellement votre bassin au chlore ou au brome. Il existe du chlore choc non stabilisé qui permet d’éviter un excès de stabilisant, susceptible à long terme de nuire à l’efficacité du chlore.
  • Le brome choc : il est assez peu utilisé, car on lui préfère le chlore choc qui est moins onéreux. Il peut néanmoins constituer un bon choix si vous traitez votre piscine au brome.
  • Le traitement choc à l’oxygène actif : il se présente sous forme liquide ou en tablettes, c’est un traitement choc très efficace qui est compatible avec tous les produits de traitement de l’eau. C’est la meilleure solution si vous traitez votre piscine au PHMB, qui est incompatible avec le chlore et le brome.

Procédure pour effectuer un traitement choc

Avant le traitement

  • Enlevez les accessoires et les différents objets qui se trouvent dans le bassin.
  • Passez l’épuisette pour nettoyer les déchets de surface.
  • Vérifiez votre filtre et nettoyez-le si nécessaire.
  • Procédez à une analyse de votre eau et ajustez le pH

Le traitement choc

  • Les pastilles ou les granules de chlore choc ne doivent jamais être placées directement dans le bassin au risque de décolorer le liner, elles se posent dans les skimmers.
  • Laissez agir le produit en laissant tourner la filtration en continu pendant 2 jours.

Après le traitement choc

  • Toute baignade est à éviter pendant au moins 24 h après un traitement choc.
  • Il arrive parfois que l’eau soit trouble ou blanchâtre à l’issue du traitement choc, cela est dû aux particules qui restent en suspension dans l’eau (notamment les algues mortes). Pour y remédier, il suffit généralement de procéder à une floculation.

Vos commentaires ()