Piscine en kit : les différentes techniques

Piscine en kit : les différentes techniques

La piscine en kit reste actuellement l’une des solutions les plus économiques, surtout si l’on est capable de la monter soi-même. C’est sans aucun doute pour cette raison que la piscine en kit a les faveurs du public et a encore de beaux jours devant elle. Il existe différents types de piscine en kit, et chacun à ses spécificités, notamment en ce qui concerne le montage.

Le coffrage modulaire

Le coffrage modulaire est la technique la plus répandue pour la réalisation de piscines en kit. Elle reste relativement peu couteuse et simple à mettre en œuvre.

Structure

Ce type de structure est constitué de blocs à bancher (ou stepoc), ces blocs, similaires à des parpaings, présentent une structure alvéolaire qui permet de les remplir de béton. Ils peuvent être fabriqués en différents matériaux, polypropylène, polystyrène ou PVC, et présentent l’avantage d’être légers, donc faciles à manipuler. La souplesse des matériaux utilisés permet également de donner des formes variées aux blocs, ce qui donne la possibilité de construire des piscines de formes arrondies.

Montage

Le montage d’une piscine en blocs à bancher consiste à monter les parois de la même façon qu’un mur en parpaings. Dans la majorité des cas, on aura préalablement coulé le radier et la structure est montée sur le ferraillage intégré au radier. Après le montage, on procède au ferraillage des blocs (vertical et horizontal) qui assurera un bon maintien de la structure, puis on coule le béton à l’intérieur des blocs. Une autre technique consiste à monter les blocs en premier lieu, le radier est alors coulé en même temps que le reste de la structure.

L'utilisation de blocs à bancher offre beaucoup de possibilités

L’utilisation de blocs à bancher offre beaucoup de possibilités

Les panneaux modulaires

Moins répandue que les kits piscines en blocs à bancher, l’utilisation de panneaux modulaires est plus contraignante, mais permet néanmoins de construire des structures résistantes et durables.

Structure

Cette technique consiste à assembler des panneaux d’assez grande taille pour réaliser la structure du bassin. Ces panneaux peuvent être en métal (galfan, aluminium), en béton ou en matériau composite (PVC rigide, polypropylène injecté, polyester, fibre de verre…). Les panneaux sont plus encombrants et plus lourds que les blocs à bancher, mais ils permettent un montage plus rapide car le nombre d’éléments à assembler est restreint.

Montage

L’assemblage des panneaux est réalisé selon différentes techniques : par boulonnage ou clavetage, par emboitage (système de glissières), ou en les insérant dans des rails qui ont été préalablement fixés au radier. Une fois montées, la structure doit être maintenue par des jambes de force qui seront fixée au radier, si celui a été coulé avant le montage, ou scellées dans du béton si le radier est coulé après.

La technique des panneaux modulaires permet de réaliser des structures très solides

La technique des panneaux modulaires permet de réaliser des structures très solides

La piscine à coffrage perdu

L’utilisation de cette technique est actuellement en pleine expansion, notamment avec l’utilisation de coffrages en polystyrène, peu couteux et faciles à manipuler.

Structure

La structure est constituée de panneaux de coffrage de grande taille dans lesquels est coulé du béton. Différentes matières peuvent être utilisées pour la fabrication de ces panneaux : polystyrène, polypropylène, polyéthylène, polyester, tôle galvanisée. De par les matériaux utilisés, les panneaux sont légers et faciles à manipuler.

Montage

La première étape consiste à assembler les panneaux, généralement en les boulonnant. La structure est ensuite ferraillée en insérant des fers horizontalement et verticalement à l’intérieur de la structure. On coule ensuite le béton à l’intérieur des panneaux, lors de la réalisation d’une piscine à coffrage perdu, le radier est toujours coulé en même temps que le bétonnage des panneaux.

La technique du coffrage perdu est maintenant très répandue

La technique du coffrage perdu est maintenant très répandue

Quel revêtement pour les piscines en kit ?

Dans la majorité des cas, une piscine en kit ne constitue pas une structure étanche et nécessite donc la pose d’un revêtement indépendant du support de type liner. Cependant et c’est notamment le cas avec la piscine à coffrage perdu, certaines réalisations permettent d’obtenir une structure de type monobloc, donc étanche, qui permet d’utiliser des revêtements tels que le carrelage.

Vos commentaires ()